Je trouve un oiseau en détresse : que faire ?

Auteur  
# 01/11/2009 à 20:57 Antwane
En ville, à la campagne, sur la plage ou au le bord d’une route, vous pouvez trouver un oiseau en détresse. Quotidiennement, de nombreuses personnes désarmées devant un oiseau en difficulté contactent la LPO à la recherche de conseils « allô, la LPO? J’ai trouvé un oiseau blessé, qu’est-ce que j’en fais ? ».

Connaître les réflexes... quelques conseils pratiques.

>Je le capture avec prudence
Ne jamais l’exhiber. Ce stress supplémentaire risque d’aggraver son état.
L’oiseau est capturé avec précautions et sans précipitation, à l’aide d’un tissu épais (serviette, vêtement…). Il sera maintenu les ailes collées au corps et la tête cachée. Attention aux serres des rapaces et aux coups de bec.

>Je suis responsable de l’oiseau
Ne pas lui donner à manger ni à boire, car on risque de l’étouffer ou de lui donner une nourriture inadaptée.

>Dans tous les cas, je doute : je demande conseil avant d’agir.

>Je l’isole au calme
Placer l’oiseau dans un carton et dans une pièce calme et tempérée. Ne pas le mettre en cage. Il risque de se blesser davantage.
Préparation du carton: choisir un modèle adapté à la taille de l’oiseau (éviter un modèle trop grand où l’oiseau serait ballotté durant le transport). Percer quelques trous pour l’aération (éviter les ouvertures trop grandes) et placer du papier journal dans le fond. Bien refermer le carton et coller dessus une feuille mentionnant les indications : «Oiseau vivant», «Ne pas ouvrir», «Manipuler avec précautions»

>Joindre au carton une feuille de renseignements (lieu, date et conditions de découverte de l’oiseau…)

L’urgence c’est d’appeler le Centre de Sauvegarde le plus proche !
La survie de l’oiseau en dépend.


Afin de nous aider, merci de nous signaler :
•vos coordonnées
•l’espèce (si vous la connaissez)
•le lieu de découverte (jardin, cheminée, route, plage…)
•la commune
•la date


Je trouve un oiseau bagué : que faire ?


Afin d’étudier les migrations d’oiseaux, les biologistes et les soigneurs posent des bagues aux pattes. Si l’oiseau est simplement commotionné et qu’il repart, n’oubliez pas de noter le numéro de la bague, l’espèce, la date, la commune et votre adresse.
Si l’oiseau est mort, envoyez la bague dans une enveloppe avec les annotations (date, commune…).

Faites parvenir ces informations à:

Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (CRBPO)
55, rue Buffon
75005 PARIS
Tél.: 01.40.79.39.78
Fax: 01.40.79.38.35
# 02/11/2009 à 11:34 Jean-loup
Merci Antwane pour tous ces renseignement!!
# 03/11/2009 à 13:40 Antwane
Vous avez votre noiseau, vous cherchez un centre et la ! Ils sont tous loin ! Heuresement, il y a beaucoup de réseau, pour les oiseau, il y a les "refuges LPO" ou "Jardin d'oiseaux" en entrant en contact avec eux vous aurez des indication précieuse, voir une bénévol engagé qui pase chez vous prendre l'oiseau et l'emmène lui mm au entre le plus proche (mm si il est loin).
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×